Archives de catégorie : Les randonnées

Camporelles 10 2018

Petite rondos aux camporelles en famille.

Octobre 2018, froid, pluie…..

 

Vallée d’eyne, jusqu’au coll de Nuria/Eyne….

Voilà ce jour du 9 octobre 2016, nous sommes enfin allés faire la vallée d’Eyne, réserve naturelle. Notre objectif était le sommet du pic, mais vu le temps mis pour arriver, un peu de fatigue, de loupage de chemin, d’arrêt à la cascade etc…. Nous nous sommes arrêtés à environ 1/2 heure du somme, 1- il faisait un peu froid, 2- il fallait penser au retour et au vu du temps mis, nous sommes resté pour manger le casse croûte sur la pente au soleil plein sud, mais pas si chaud quand même. Vers 14h un petit vent froid nous a fait démarrer la descente, arrivé à 17h au parking, les doigts un peu frais, mais content, fatigué et les jambes aussi.

Donc rendez-vous pris en juin ou les journées sont plus longues et là nous irons au bout sur les pics et suivre les crêtes.

 

Autour du lac de Matemale

Petite rands sympathique autour du lac de Matemale, Les Angles.

 

24-08-16 Vallée d’Eyne

Mercredi 24 août nous sommes partis avec Bastien  et Sara marcher le long de la vallée d’Eyne, vallée sauvage, naturelle. Nous n’avons pas tout fait, là c’est pour plus tard, nous irons jusqu’au pic d’Eyne et le col de Nuria, pour cela il faut plus ou moins 8h aller retour,

 

« 1 de 2 »

Font romeu 2009

Vacances et ballades en 2009, location d’un appartement en rdc, très bien agencé avec jardin clôturé ou Oliver, le chien, a profité pendant tout le séjour. Ma sœur et son mari sont venu nous voir et avons été à l’étang du licou à Bolquère.

 

« 1 de 2 »

Les cevennes

Nous avons été randonnées dans les cévennes, départ d’Ales, saint jean du gard, Mont aigoual, salides……

 

« 1 de 2 »

09-08-11 Le Puigmal

Après le Carlit, et même si nous n’avons pu aller jusq’au sommet, nous sommes aller au puigmal (prononcé puichmal), et cette fois-ci il n’y a pas de problème météo, avec un ciel de toutes beauté et une luminosité extra.
Nous n’avons pas pris en photo la croix au sommet.

près notre déconvenue lors de l’ascension du pic Carlit à cause du gros orage qui nous a forcé à faire demi tour, nous sommes partis 3 jours après faire celle du puigmal.

J’ai choisi un parcours plus cours que par les pistes de la station, parcours en parti non balisé, qui grimpe assez,  en suivant le petit torrent, « La sègre », nous serpentons doucement, faisant des étapes par paliers, de façon à ne pas trop nous fatiguer. Pour moi c’était important d’y arriver, plus qu’un exploit en soit, je voulais savoir si je pouvais refaire autant de marche et randonnées à ses hauteurs, c’est fait, c’est ok.

Nous avons démarré du parking de planès, au pied de la sation, suivi un petit sentier le long du torrent, la montée c’est faite facilement, croisant quelques vaches. Après une première pose, quelques photos de la flore, des sommets, nous bifurquons vers le passage, assez raide par contre, passant par des éboullis de pierres, rochers dont certains n’était pas très stable, prudence donc. La pente commence à bien se raidir, à l’approche de la passe, le pourcentage approche les 30%, aie pour redescendre ça va pas être ma, déjà nous apercevons des personnes qui redescende sur les fesses. Nous sommes arrivé tranquillement, un petit peu de repos, nous étions presque au sommet, photos du décor, d’un coté la France, de l’autre l’Espagne, c’est beau, calme, frais.

Puis nous avons fini l’ascension, pris le temps et nous avons entrepris la descente. Je passe devant cherchant de bons appuis pour les bâtons de façon à bien me retenir, Laulau s’appui sur mes épaules pour rentre  et doucement, rocher par rocher nous passons l’éboullis sans encombre, et enfin le véhicule, et top départ à l’appartement. Nous l’avons fait.

 

……

07-08-11 Le carlit

Vers le Carlit, aout 2011, après avoir arrêté d’utiliser la canne en juin et commencer la baisse de certains médicaments sur les conseils de mon ami pneumologue, j’ai voulu tenter l’ascencion des deux plus haut sommets de cerdane, le Carlit 2921m et le puigmal (prononcé puichmal) 2911m. Lors de la radonnée vers le carlit nous sommes .partis du parking de la Palme 2050m, en passant par un chemin dans les bois pour rejoindre le tracè qui mène vers le lac des Bouillouses. Puis nous avons pris le tracé  à travers les étangs supérieur aux Bouillouses, jusqu’à 2700m tout allait bien pour moi, super sans effort. En début de l’après midi un orage soudain, comme souvent à ses périodes, est arrivé en trombe, demi tou, doucement, ne jamais courir devant l’arrivé d’un orage, pourquoi, la première chose c’est à cause du risque de chute, et la deuxième un orage défile à une vitesse d’environ 65kmh, donc il arrive sur vous quand même. nous avons cherché un abrit, après une bonne demi heure il a commencé à pleuvoir et nous nous sommes mis sous les sapins, la grêle s’y est mise aussi, après avoir reçu quelques grelons sur la tête j’ai étendu la couverture de survit que j’ai accroché comme j’ai pu à des branches basses.
L’orage a duré environ 45mn, quand nous avons pu repartir le décor n’était plus le même, blanc, bonne épaisseur de grelons, le niveau des ruisseau à triplée, pas facile de retrouvé le chemin, après quelques péripéthies, et en faisant attention de na pas glisser sur les rochers de granit nous arrivons aux bâtiments du barrage des Bouillousses, nous nous mettons à l’abris pour se secher, heureusement nous prenons toujours de quoi nous changer dans les sacs à dos. Nous sommes retourné à la voiture, en chemin nous rencontrons des personnes qui eux étaient sou le noeud de l’orage aux camporelles, ils ont pris le pire, puis nous sommes arrivé à l’appartement, l’orage lui a tourné autour des sommets une bonne partie de la nuit.

11-09-12 Le costabone

Randonnées sur le Costabonne avec l’âne Shaman.

Le Costabone est un pic se trouvant dans la réserve naturelle de Prats de Mollot, pas très loin se trouve les sources de la tech, et pleins d’autres choses à voir.